Yassine Balbzioui et Amadou Sanogo. Maroc/Mali. Créations croisées. Peintures.
Restitution de la résidence de création theMatter dans les espaces Les Viviers et Grey, Dakar avril 2018.

Expositions du 03 au 20 mai 2018, Dakar. Vernissage le dimanche 06 mai à 19h30.
Immeuble Grey, petite corniche des Almadies, Dakar.

Yassine Balbzioui et Amadou Sanogo entrent en création croisée dès le début du mois d’avril 2018 sur le lieu de résidence artistique de theMatter, Les Viviers, et l’immeuble Grey à Dakar. L’exposition présentera la restitution de leur travail.
Ces deux artistes interrogent, avec chacun une poésie singulière teintée d’humour, la nature de l’être humain, son identité, mais aussi sa capacité à devenir autre, à faire surgir son hybridité et son étrangeté, à gérer la complexité de sa relation aux autres mais aussi avec lui-même.
Hommes sans tête avec ou sans porte-voix pour exprimer les maux d’une société en souffrance parce que manipulée,  gestes de domination, alignements de points récurrents pour signifier nos questionnements perpétuels, Amadou Sanogo nous incite à l’introspection et à la prise de conscience. Comme cette rare fleur qui se glisse, les couleurs franches et la presque naïveté picturale de l’ensemble de ses œuvres nous rappellent à notre nécessaire et vitale humanité.
Têtes recouvertes ou zoomorphiques, familles de l’étrange et scènes de vie aux confins de l’absurde et du réel, Yassine Balbzioui signifie ce possible basculement d’une vie à priori ordinaire, et l’inconfortable inquiétude
des masques que nous arborons parfois à la face du monde. A la fois dérangeantes et drôles, sombres et colorées, posées et exclamatives, ses œuvres agissent sur nous en miroir et nous ramènent à notre propre existence, à nos non-sens et à notre dualité intérieure.

> télécharger la présentation de theMatter